vidéo

Image: 6 / 6

Un avenir pour l'Ara Hyacinthe

La région montagneuse de la « Chapada das Mangabeiras », située au Sud de l'Amazonie, héberge l'Ara Hyacinthe, l'un des plus grands perroquets au monde. De nos jours encore, sa plus importante population survit dans cette région.

Cependant, ce merveilleux oiseau est de plus en plus menacé, principalement en raison de la raréfaction des palmiers natifs dont les fruits et les noyaux constituent sa nourriture essentielle. Cet oiseau est ainsi obligé de chercher des palliatifs alimentaires, moins riches en oléagineux, ce qui diminue sa résistance et accélère encore la diminution de ses populations.

Le projet « Un avenir pour l'Ara Hyacinthe », qui a pour but d'œuvrer à la survie de ces perroquets, nécessite la participation des petits agriculteurs de la région. Nous l'avons élaborée en collaboration avec eux.

La sensibilisation et la collaboration de la population locale permettent au projet de s'inscrire dans la durée et de voir augmenter les effectifs de ces Aras Hyacinthes. L'objectif est que cet oiseau ne figure plus sur la "Liste rouge des espèces menacées", établie par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN).

Pourquoi protéger l'Ara Hyacinthe ?

Il est le seul animal capable de briser les noix extrêmement dures de certains palmiers natifs, tel que le "Naja". Il assure ainsi la dispersion et la propagation de ces arbres.

Mais, hormis cet aspect « utilitaire », l'Ara Hyacinthe doit être protégé parce qu'il appartient à la biodiversité qui est la vraie richesse de notre terre.