Ara de Lear

L'Ara de Lear est le perroquet le plus menacé au monde. Il ne survit que dans une petite région située au nord de l'Etat de Bahia. Ses effectifs étaient tombés à moins de 500 individus, ce qui constituait un seuil extrêmement critique. Grâce à un important dispositif de protection, sa population est remontée à environ 750 individus, selon recensement de juin 2008. A ce jour, il semblerait que sa population est estimée à environ 1'000 Aras, ce qui est très encourageant, mais insuffisant pour le retirer de la liste rouge des espèces menacés.

Comme pour l'Ara Hyacinthe, nous avons élaboré un plan de plantation et de protection des palmiers natifs de la famille des « Licuri », dont les graines constituent l'essentiel de leur alimentation.

Afin d'impliquer la population locale en faveur de cette action, nous avons mis sur pied une stratégie qui permet de soulager l'extrême pauvreté des habitants locaux, en rémunérant directement les familles qui plantent des arbres et qui les surveillent durant au moins quatre années.


Soutenez nos projets