Aspects socio-environmentaux

Pour sauver la forêt de Pedra Talhada, il était nécessaire de venir à l'encontre de la population qui survivait dans de grandes difficultés et avait d'autres préoccupations que de s'occuper d'écologie.

Le début de notre intervention a été la conclusion d'un "troc" entre le maire du village et la fondatrice, Anita Studer, qui consistait à ce que cette dernière trouve l'argent pour reconstruire une école et le maire, de son côté, organiserait une pétition pour sauver la forêt.

Cette démarche a été et reste la pierre angulaire de toutes nos démarches qui ont toujours pris en compte les difficultés et aspirations des populations locales.

 


Soutenez nos projets