Eau de mon village

Il y a diverses manières de préserver une source ou d’en faire rejaillir l’eau lorsqu'elle est tarie. L’action la plus importante consiste à planter des arbres en amont et autour de la source.

Quand la source se trouve dans une zone d’habitations humaines, il est généralement nécessaire de la protéger contre les pollutions de toutes sortes, telles que les poudres à lessive, les déchets domestiques ou les piétinements du bétail. Pour cela, nous isolons la source à l’aide d’un treillis ou d’une clôture.

Dans ce cas, l’accès à l’eau se fait en contrebas : un tube conduit l’eau de source dans une citerne construite en ciment et pourvue d’un robinet où chaque habitant peut venir se servir.

Nous plantons quelques milliers d’arbres en amont de la source pour assurer sa pérennité et l’augmentation de son débit. En effet, les racines fixent la terre et permettent à l’eau de pluie de mieux s’infiltrer dans le sol et alimenter la nappe phréatique.

Ce travail pour le sauvetage des sources est entrepris dans plusieurs Etats de la région du nord-est, ainsi que dans les bassins versants des grands fleuves Araguaia, Parnaiba, São Francisco et Rio Grande.


Soutenez nos projets