• NORDESTA Reforestation & Education
  • Biodiversité
  • Reforestation

Qui sommes-nous

Objectifs

Fondée le 15 mai 1985 à Genève, l'association NORDESTA Reforestation & Education a pour objectif la préservation des forêts tropicales et l'amélioration des conditions de vie de populations rurales du Brésil.

L'environnement

  • Sauvetage de forêts primaires, reforestation de zones dégradées par la plantation d'arbres natifs.
  • Création de pépinières pour produire des arbres et générer des emplois locaux.
  • Plantation de corridors forestiers qui relient des fragments de forêts entre eux.
  • Préserver la biodiversité animale et végétale sous toutes ses formes.
  • Offrir l’accès à l’eau pour tous par la protection des sources et l’installation de citernes et de collecteurs d'eau de pluie.
  • Sensibilisation des populations locales à l'importance des forêts tropicales, de l'eau et des sols.
  • Soutenir les communautés agricoles dans leur lutte pour la préservation des écosystèmes.
  • Organiser des séminaires et des ateliers de formation à l’écologie avec les enseignants et former des agents multiplicateurs.

L'éducation

  • Construction d'écoles et de bibliothèques.
  • Création d'ateliers de formation professionnelle pour les jeunes : formation à la menuiserie, la céramique, le dessin, l'horticulture, la couture et la sérigraphie.
  • Soutien à la scolarisation des filles, via le projet "Le Chemin de l'Ecole pour les Filles", lancé en 2001.
  • Aides à l'équipement de centres locaux destinés à offrir hébergement, soins, nourriture et éducation à des enfants en situation de précarité.
  • Participation à la lutte contre la faim par des projets de au programme "Faim Zéro" lancé par le Président Lula da Silva à travers les programmes tels que : Potagers scolaires, Apiculture, Boulangeries, et Equipements pour petits Agriculteurs.

Critères

Les projets soutenus par Nordesta répondent tous aux critères suivants:

  • Priorité est donnée aux projets initiés par la population locale.
  • Les bénéficiaires doivent montrer leur implication dans la réalisation du projet, à tous les niveaux.
  • Le projet doit acquérir son autonomie financière à moyen et long terme.
  • Les bénéficiaires prioritaires sont les plus démunis : enfants et femmes des populations rurales, familles de petits agriculteurs et communautés d’indiens.
  • Le projet doit viser l’essor d’agents multiplicateurs, pour permettre sa consolidation et son expansion.
  • Le projet doit s’inscrire dans une perspective de développement durable englobant l’être humain et son milieu naturel.
  • Les communes partenaires implantent ou renforcent leur Agenda 21 local.

Soutenez nos projets